lam25 lam2 lam1 lam3 lam4 lam5
Accueil | Annuaire | English | Intranet | Webmail | Dircom |
Accueil > Les actualités > Le prix de "l’Ingénieur de l’année 2009 pour la science"

 Le prix de "l'Ingénieur de l'année 2009 pour la science"

Publié le 18 décembre 2009

Communiqué de presse LAM /OAMP du 18 /12/09
CNRS-INSU / Université de Provence



Le prix de « l’ingénieur de l’année 2009 pour la science » décerné au concepteur de la caméra astronomique la plus rapide et la plus sensible au monde.

Le développement d’une nouvelle caméra ultrarapide pouvant prendre 1500 images à la seconde dans une obscurité quasi complète constitue une avancée majeure pour la prochaine génération de télescopes au sol… La réalisation d’un tel instrument
représente une véritable performance technique, un défi technologique que Jean-Luc
Gach, ingénieur au Laboratoire d’Astrophysique de Marseille, a su relever en
réussissant à réaliser avec ses collaborateurs cette caméra exceptionnelle pour le
compte de l’ESO. Cette réussite technologique a été récompensée cette semaine. Jean-Luc Gach vient en effet de recevoir le Prix 2009 de « l’ingénieur de l’année pour la science ».

Pour Jean-Luc Gach, cette passionnante aventure scientifique et technique a commencé il y a 26 ans, lors d’une visite de l’Observatoire de Haute Provence. Il n’a alors que 12 ans, mais fortement impressionné par cette visite, il décide qu’il participera lui aussi à cette fabuleuse quête de connaissance qu’est l’astronomie. En 1995, à peine son diplôme d’ingénieur de l’INSA de Lyon en Génie électrique en poche, il entre à l’Observatoire de Marseille où il travaille sur le développement
d’instruments pour l’observation de l’Univers.
Une de ses toutes dernières réalisations, la caméra Ocam est une merveille de technologie. Cette caméra, réalisée pour le compte de l’Observatoire Européen Austral (ESO) en collaboration avec l’Observatoire de Haute Provence et le Laboratoire d’astrophysique de Grenoble combine en effet deux grandes caractéristiques généralement incompatibles. Elle est à la fois extrêmement rapide et
extrêmement sensible. « Cette caméra révolutionnaire est sans équivalent dans le monde. Elle permettra des progrès considérables dans l’étude de l’Univers, » déclarait Norbert Hubin, responsable du département d’optique adaptative à l’ESO, il y a à peine quelques mois.

« Cette caméra, capable de prendre 1500 images par seconde avec une sensibilité extrême a été conçue en fonction des besoins très spécifiques des astronomes pour l’instrument SPHERE, un instrument de deuxième génération pour le très grand télescope de l’ESO, dédié à la recherche de planètes extrasolaires.  » précise Jean-Luc Gach. Ocam jouera un rôle essentiel dans les dispositifs développés pour permettre aux astronomes de corriger l’effet des turbulences atmosphériques.
Grâce à sa rapidité et à sa sensibilité, elle permettra de corriger des milliers de fois par seconde le flux de lumière au lieu de quelques centaines de fois par seconde, comme c’est le cas avec les caméras actuelles.

De plus, d’autres débouchés et pas seulement dans la recherche sont actuellement étudiés, notamment dans le cadre de projets industriels pour la surveillance des milieux en conditions difficiles. Sont ainsi apparues des applications assez inattendues comme le repérage d’objets étrangers sur les pistes d’atterrissages, projet en collaboration avec un industriel local, Aéromecanic, et labellisé par les pôles de compétitivité PEGASE et OPTITEC. La société First Light Imaging, en création, commercialisera dès ce printemps des caméras OCAM sous licence de l’Université de Provence pour toutes ces applications.

Ce travail d’excellence en ingénierie a été récompensé mardi 15 décembre 2009 en présence de M.le Ministre chargé de l’industrie Christian Estrosi. Jean-Luc Gach a reçu le prix de l’ingénieur de l’année 2009 dans la catégorie « pour la science », prix décerné par Usine Nouvelle, industrie & technologie et le Conseil National des Ingénieurs et Scientifiques de France (CNISF). Ce prix récompense un ingénieur pour sa contribution au développement et à la réalisation inédite d’un instrument, d’un matériel ou d’une technique indispensable à la recherche scientifique.

Contacts presse

  • Jean-Luc Gach
    Laboratoire d’Astrophysique de Marseille
    Tel : 04 95 04 41 19
    jean-luc.gach@oamp.fr
  • Thierry Botti
    Responsable de la communication
    Observatoire Astronomique de Marseille Provence
    Tel : 04 95 04 41 06
    Thierry.botti@oamp.fr


Communiqué de presse
(PDF 91.3 ko)

© LAM - Laboratoire d’Astrophysique de Marseille

Pôle de l’Étoile Site de Château-Gombert
38, rue Frédéric Joliot-Curie 13388 Marseille cedex 13 FRANCE

Tél : +33 4 91 05 59 00
Fax : +33 4 91 62 11 90