lam25 lam2 lam1 lam3 lam4 lam5
Homepage | Directory | Français | Intranet | Webmail | Dircom |
Home > Les actualités > Herschel observe des galaxies jusqu’à 12 milliards d’années

 Herschel observe des galaxies jusqu'à 12 milliards d'années

Publication date : 22 December 2009

Communiqué de presse LAM /OAMP du 22 /12/09
CNRS-INSU / Université de Provence



Herschel observe des galaxies jusqu’à 12 milliards d’années-lumière

L’équipe HerMES du Laboratoire d’Astrophysique de Marseille (INSU-CNRS/Université de Provence) vient de révéler de nouvelles images enregistrées avec l’Observatoire Spatial Herschel, de l’Agence Spatiale Européenne, qui montrent les vues les plus détaillées en infrarouge de l’Univers lointain, il y a 12 milliards d’années. Ces images, officiellement rendues publiques lors de la première conférence internationale Herschel qui s’est tenue à Madrid (jeudi 17 décembre), montrent des dizaines de milliers de galaxies nouvellement découvertes
dans des phases initiales de leur formation. Les images seront étudiées par l’équipe du plus gros projet scientifique de la mission spatiale Herschel : HerMES (Herschel Multi-tiered Extragalactic Survey).

Les chercheurs du LAM (Véronique Buat, Denis Burgarella, Elodie Giovannoli, Alessandro Boselli, Annie Zavagno et Jean-Paul Baluteau) avec plus de 100 astronomes dans 6 pays et Sebastian Oliver (GB), responsable du projet, s’attendent à découvrir des centaines de milliers de nouvelles galaxies observées dans des phases initiales de leur formation, il y a plus de 10 milliards d’années. Les premiers résultats sont exceptionnels et dépassent les attentes des membres de l’équipe HerMES. Véronique Buat, chercheuse au LAM commente ces images: “Ces images sont une étape majeure dans la compréhension de l’univers lointain: elles nous montrent plusieurs milliers degalaxies en infrarouge jusqu’à des distances supérieures à 10 milliards d’années-lumière. Aucun télescope infrarouge n’avait pu atteindre cette sensibilité auparavant.”

L’observatoire spatial Herschel est le plus grand télescope spatial jamais construit. Il est équipé de trois instruments : SPIRE (dont le dessin optique a été initialement réalisé au LAM), PACS et HIFI. Herschel a été lancé avec succès le 14 mai 2009 à bord de la fusée Ariane 5 à partir de la base Européenne de Kourou en Guyane Française. Après un voyage de deux mois et quelques 1,5 millions de kilomètres, Herschel a atteint sa base d’observation et est entré en phase de routine pour les observations.

Le projet HerMES produira une carte de l’univers tel qu’il était il y a 8 milliards d’années grâce à des observations réalisées avec la camera infrarouge SPIRE. Cette camera permet à Herschel de détecter des radiations provenant d’objets très froids et très distants : des étoiles et des galaxies en formation. “Il est fascinant de voir de telles images après seulement 14 heures d’observation et nous n’avons qu’une envie: pouvoir travailler sur l’ensemble des images du projet qui nous offriront une vision encore plus large de l’univers. Nous pourrons ainsi avoir une vision plus claire de l’histoire de la formation stellaire dans l’univers” déclare Denis Burgarella, astronome au LAM.

La première des zones étudiées (et encore en phase d’investigation) a révélé des milliers de galaxies. A 12 milliards d’années-lumière de nous, les galaxies photographiées par Herschel apparaissent comme des points dans le cosmos. 12 milliards d’années-lumière, c’est un peu plus de 1 milliard d’années après le Big Bang, lorsque les galaxies sont encore en pleine phase de formation de leurs étoiles.
Un objectif majeur de la mission Herschel sera de découvrir comment les galaxies se sont formées et comment elles ont évolué au cours des quelques 13,7 milliards d’années pour former les galaxies telles qu’on les observe aujourd’hui dans notre univers local.
Toutes les images du programme HerMES seront stockées dans la base de données HeDaM (HeDaM = HerMES Data Base in Marseille = base de données HerMES à Marseille). Tous les chercheurs du groupe HerMES devront donc se connecter sur la base de données HeDaM pour récupérer ces images exceptionnelles.

Notes
La lumière voyage à environ 300 000 kilomètres par seconde mais l’univers est très grand. Pour les galaxies les plus distantes observées sur les images HerMES, il a fallu 12 milliards d’années pour que les photons émis par ces objets nous atteignent. L’âge de l’univers est estimé à 13,7 milliards d’années.
SPIRE est l’un des trois instruments de l’observatoire spatial Herschel et il contient une camera et un spectromètre. La camera observe dans trois bandes centrées à 250, 350 et 500 micromètres et le spectromètre couvre le domaine spectral de 194 à 672 micromètres.
HerMES (Herschel Multi-tiered Extragalactic Survey) est le plus gros programme parmi les programmes-clefs de la mission Herschel avec 900 heures d’observation allouées à ce programme. Il sera conduit par le groupe des spécialistes de l’astronomie à grand redshift (étude de l’univers lointain) de SPIRE qui comprend au LAM : Véronique Buat, Denis Burgarella, Elodie Giovannoli, Alessandro Boselli, Annie Zavagno et Jean-Paul Baluteau. HerMES établira une cartographie de très grandes régions du ciel en utilisant les caméras sensibles au rayonnement infrarouge et il devrait détecter plus de 100 000 galaxies. Il aura fallu plus de 10 milliards d’années à la lumière de la plupart de ces galaxies pour nous atteindre, ce qui veut
dire que nous les voyons telles qu’elles étaient 3 ou 4 milliards d’années après le Big Bang. Les instruments infrarouges permettent d’observer des régions qui sont cachées aux télescopes optiques (observant dans la lumière visible par l’oeil humain) par des zones contenant des grains de poussière. SPIRE devrait prendre des images de ces galaxies au moment où elles forment la majorité de leurs étoiles.

Contacts
Chargé de communication de l’OAMP/LAM :

  • Thierry BOTTI, thierry.botti@oamp.fr, tél: 04 95 04 41 06

Astronomes de l’OAMP/LAM de l’équipe HerMES :

  • Véronique BUAT, veronique.buat@oamp.fr, tél : 04 91 05 69 70 / 06 62 82 58 47
  • Denis BURGARELLA, denis.burgarella@oamp.fr, tél: 04 91 05 69 71 / 06 07 03 88 06

Pour plus d’information sur l’ESA et Herschel, vous pouvez visiter les sites de l’Agence Spatiale Européenne.



Communiqué de presse
(PDF 79.5 kb)

© LAM - Laboratoire d’Astrophysique de Marseille

Pôle de l’Étoile Site de Château-Gombert
38, rue Frédéric Joliot-Curie 13388 Marseille cedex 13 FRANCE

Phone : +33 4 91 05 59 00
Fax : +33 4 91 62 11 90