lam25 lam2 lam1 lam3 lam4 lam5
Accueil | Annuaire | English | Intranet | Webmail | Dircom |
Accueil > Le Laboratoire > Services d’Observation > Actions Nationales Pour l’Observation 2018

 Actions Nationales Pour l'Observation 2018

Le LAM/PYTHEAS affiche des tâches de services aux recrutements pour l’année 2018 qui concernent les ANO suivants :

  1. Instrumentations ANO2
  2. Stations d’observation ANO3
  3. Relevés ANO4
  4. Centres de traitement, d’archivage et de diffusion de données ANO5

Les profils scientifiques sont quant à eux décrits ici.

Il est indispensable de contacter les responsables nationaux et locaux des SO (services d’observation). Prendre soin de la durée des SO ; certains sont à très court terme, d’autres à moyen et plus long terme et, à ce jour certains requièrent moins d’un tiers de temps de service d’observation. Pour les questions d’ordre général, contacter Guilaine Lagache.

D’autres informations sont disponibles sur le site du CNAP et sur le site de l’INSU ANO Astronomie-Astrophysique.

Dernière édition du 12.02.2018 par GL.

ANO2 - Instrumentation des télescopes et observatoires spatiaux

ANO2-Euclid (PYTHEAS OSU responsable)

Euclid est une mission spatiale de l’ESA, co-financée par les agences nationales (CEA, CNES, et CNRS en France). Dédiée à l’étude de l’accélération de l’expansion de l’Univers, Euclid conduira un sondage systématique de 15000 degrés carré en imagerie (visible, NIR) et en spectroscopie. Euclid a été sélectionné par l’ESA en Octobre 2011 comme la mission M2 du programme Cosmic Vision. Le lancement est prévu depuis Kourou en 2020. La France est particulièrement impliquée dans Euclid, avec la responsabilité de l’ensemble du projet, la coordination de plusieurs groupes scientifiques, la responsabilité du spectrographe infrarouge NISP, la responsabilité de plusieurs modules du segment sol. Le LAM est maître d’œuvre pour le CNES de la réalisation du NISP, et le LAM est responsable d’éléments-clés du segment sol concernant le sondage spectroscopique.

Les tâches de services proposées au LAM sont :

  • conception, réalisation, livraison, tests et intégration de l’instrument NISP d’Euclid ;
  • conception, réalisation, livraison, tests et validation d’un simulateur du modèle d’instrument ;
  • segment sol : conception, développement, tests, validation et livraison des algorithmes, des logiciels et des pipelines de traitement et contrôle qualité des données associés à la modélisation, à la production et à l’exploitation des données spectroscopiques du sondage, et des redshifts photométriques (OU-SPE, OU-SIR, OU-SIM, OU-PHZ) ;
  • développement des simulations et des recettes de validation permettant de tester les logiciels.

Contact local : Olivier Le Fèvre
Responsable national ANO2 Euclid : Olivier Le Fèvre (LAM)

ANO2-PLATO (PYTHEAS OSU responsable)

La mission PLAnetary Transits and Oscillations of stars (PLATO) a été sélectionnée par l’ESA le 19 février 2014 comme troisième mission de classe intermédiaire (M3). Le lancement aura lieu en 2024. L’objectif principal est la détection de planètes telluriques analogues à la Terre, l’exploration de leurs propriétés physiques grâce à la mesure très précise de leurs paramètres, masse et rayon, en particulier avec des mesures d’astérosismologie et l’étude de l’évolution combinée des étoiles et de leur cortège planétaire. Le LAM assure la responsabilité de plusieurs modules du segment sol sur les aspects exoplanètes, au niveau du centre de mission, le PLATO Data Center (PDC) et de la préparation scientifique (PSPM).

Les tâches de services proposées sont :

  • la définition des algorithmes d’évaluation et de classements des candidats transits et la participation à l’élaboration du catalogue d’entrée qui va être construit en préparation aux observations (PSPM) ;
  • le développement et la fourniture de logiciels de détection des transits, d’estimation des paramètres des systèmes planétaires et la gestion des performances de l’ensemble du pipeline exoplanètes en charge de produire les candidats planètes, les planètes confirmées et leurs caractéristiques ;
  • le développement d’outils de contrôle des sorties du pipeline exoplanètes (visualisation, et outils de ré-analyse si nécessaire), en support aux analyses de données ;
  • la participation à la spécification puis au développement de la base de données ancillaire qui va rassembler toutes les données auxiliaires, c’est-à-dire autres que le catalogue d’entrée plus les données d’observations complémentaires et les produits associés.

Contact local : Magali Deleuil
Contact national ANO2 PLATO : Magali Deleuil (LAM)
ANO2 - Instrumentation des grands télescopes et interféromètres optiques au sol

ANO2-SVOM (PYTHEAS OSU responsable)

En garantissant à partir 2021 (3 ans de durée de vie nominale, plus au moins 2 ans d’extension), l’observation multi-longueurs d’onde d’environ 60 sursauts gamma par an, la mission sino-française Space-based multi-band astronomical Variable Objects Monitor] (SVOM) apportera une contribution majeure aux deux axes de recherche les plus féconds ayant émergés des avancées récentes dans l’étude et l’exploitation des sursauts gamma, l’un tenant à l’utilisation des sursauts en cosmologie, l’autre à la compréhension du phénomène lui-même. La mission repose sur une approche multi-longueurs d’onde des sursauts gamma. A bord du satellite seront associés quatre instruments : un télescope X-dur gamma déclencheur de l’alerte du sursaut (ECLAIRs), un ensemble de détecteurs gamma fonctionnant à plus haute énergie (GRM), un télescope X (MXT) et un télescope opérant dans le mode visible (VT). Grâce à ses télescopes spatiaux, SVOM donnera la position du sursaut en temps réel via un réseau d’antennes VHF placé judicieusement sous la trace du satellite à la surface du globe. Cette information sera alors transmise à un ensemble de télescopes robotiques au sol qui prendront le relais afin d’affiner la position et d’évaluer la distance du sursaut, et qui activeront des observations complémentaires sur plus grands moyens d’observation (VLT, E-ELT, JWST, ALMA, etc.).

La mission vient de passer en Phase C et le LAM en est le Co-PI. A ce titre, le laboratoire joue un rôle très important dans le développement du segment sol (développement de la Mission Database et des outils d’aide aux Burst Advocates), tout en ayant la responsabilité du suivi multi-longueurs d’onde (PI du télescope robotique franco-mexicain et responsable de l’organisation du suivi sur les plus grands moyens d’observation).

Les tâches de services proposées au LAM sont :

  • Conception, développement, tests et validation du télescope robotique franco-mexicain.
  • Conception, développement, tests, validation et livraison de la Mission Database et des outils d’aide aux Burst Advocates.

Contact local : Stéphane Basa
Contact national ANO2 SVOM : Bertrand Cordier (CEA)

ANO2-Préparation E-ELT MOSAIC (PYTHEAS OSU partenaire)

MOSAIC est un spectrographe multi-objets pour l’ELT (ELT-MOS). La phase A est terminée et la phase B débutera fin 2018 / début 2019. MOSAIC comprend deux modes principaux, assistés par optique adaptative : une voie à multiplex modéré, multi-intégrale de champ, optique adaptative multi-objets et résolution spatiale élevée ("High Definition Mode") et une seconde voie à multiplex élevé ("High Multiplex Mode"). MOSAIC sera un instrument généraliste couvrant un très grand nombre de cas scientifiques, depuis les populations stellaires dans la Galaxie et l’Univers proche jusqu’aux galaxies les plus lointaines. MOSAIC travaillera en synergie avec de nombreux projets sol et spatiaux de la discipline en permettant le suivi spectroscopique de grands échantillons d’objets.

Les tâches de services proposées au LAM portent sur l’un ou l’autre des aspects suivants :

  • Définition et simulation des cas scientifiques, en particulier ceux liés à l’évolution des galaxies dans un contexte cosmologique :
    Production de cônes d’univers (mocks) sur une grande gamme de décalages spectraux servant d’entrée au simulateur d’instrument. Ces simulations scientifiques permettront de tester les performances instrumentales pour les cas scientifiques traitant de l’évolution des galaxies dans un contexte cosmologique (‘First light’ – Spectroscopy of the most distant galaxies ; Evolution of large-scale structures ; Mass assembly of galaxies through cosmic time ; AGN/galaxy coevolution & AGN feedback).
  • Étude et définition du système d’optique adaptative (sous-systèmes, lois de contrôle) :
    Études des performances des systèmes d’optique adaptative de MOSAIC (GLAO et MOAO) : développements d’algorithmes et de logiciels, méthodes de reconstruction tomographique, simulations de PSF, spécification des sous-systèmes, traitement des données.

Ces tâches évolueront au cours du cycle de développement de l’instrument vers des tâches de réalisations (au niveau logiciel) et de vérification (participation à l’analyse des données en phase d’intégration et de vérification).

Contact local : Jean-Gabriel Cuby
Contact national ANO2 E-ELT MOSAIC : François Hammer (GEPI)

ANO2-Préparation E-ELT HARMONI (PYTHEAS OSU partenaire)

HARMONI est l’un des 2 instruments de première lumière qui équipera l’E-ELT. Il s’agit d’un spectrographe à intégral de champ (IFU), mono-objet, qui observera dans la gamme visible et proche infra-rouge (de .5 à 2.4 microns). HARMONI fournira une résolution spectrale de R=3000 à R=20000, et une résolution angulaire de 60 à 4 mas. Pour exploiter pleinement la limite de diffraction de l’E-ELT, HARMONI sera équipé de deux systèmes d’Optique Adaptative (OA). Le premier est un système d’OA classique (SCAO) et le deuxième sera un système d’OA grand champ, assisté par étoiles lasers (LTAO). HARMONI s’inscrit dans la lignée d’instruments qui équipent le VLT, tels que SPHERE ou MUSE. La première lumière est prévue pour 2024. Les cas scientifiques principaux d’HARMONI couvrent un large spectre, depuis l’étude et la caractérisation des exo-planètes, l’étude des populations stellaire dans les galaxies proches, et jusqu’aux galaxies à grand décalage vers le rouge.
HARMONI regroupe un consortium de 6 laboratoires, dont 2 Français (LAM et CRAL).

Les tâches de services proposées au LAM sont :

  • Spécifications scientifiques de haut niveau et estimation de performances de l’instrument et des systèmes d’optique adaptative associés (SCAO et LTAO) sur la base des cas scientifiques prioritaires (formation et évolution des galaxies, formation stellaire, système solaire, exo-planètes, etc.) Ce travail inclut des activités de modélisation et/ou de simulation. Participation aux études systèmes, participation aux équipes scientifiques et techniques.
  • Spécification et préparation des logiciels d’acquisition et de réduction des données. Ce travail peut inclure des activités de démonstration et/ou de prototypage en laboratoire ou avec des démonstrateurs.

Ces tâches devront évoluer au cours du cycle de développement de l’instrument vers des tâches de spécifications et d’étude de performance des sous-systèmes, puis de modélisation fine de ceux-ci, et enfin de caractérisation et de validation au cours des phases d’intégration et de tests puis de commissioning sur le ciel.

Contact local : Benoit Neichel
Contact national ANO2 E-ELT HARMONI : Roland Bacon (CRAL)

ANO2-SPIRou (PYTHEAS OSU partenaire)

SPIRou est à la fois un spectropolarimètre et un velocimètre de haute précision fonctionnant dans le proche IR (0.98-2.35µm) donc les objectifs principaux sont (i) de détecter des exoterres habitables autour d’étoiles de faible masse, et (ii) d’étudier l’impact des champs magnétiques sur la formation des étoiles et des systèmes planétaires.
SPIRou est un instrument de nouvelle génération pour le CFHT, dont l’installation sur site est prévue en 2017 et la mise en service pour la communauté en 2018. SPIRou doit notamment permettre d’accomplir un grand relevé de type Legacy de 500 nuits, focalisé sur les deux objectifs scientifiques principaux du projet. L’OSU Pythéas est responsable de l’unité de calibration et du logiciel de réduction automatique des données.

Les tâches de service proposées sont :

  • tests et améliorations du pipeline de réduction automatique des données sur données tests, puis sur des données réelles ;
  • mise en place du Data Center au LAM qui permettra une optimisation et un centre de retraitement des données du relevé Legacy ouvert à toute la communauté CFHT (incluant donc la communauté française).

Contact local : Isabelle Boisse
Responsable national AN02 SPIRou : Jean-François Donati (OMP)

ANO3 - Stations d’observation

ANO3-Télescope de 193cm de l’OHP (PYTHEAS OSU Responsable)

Station d’observation de l’OHP avec le télescope de 193cm. Mise à disposition T193+SOPHIE, possibilité d’y opérer des instruments visiteurs comme CIGALE, MYOSOTIS ou tout autre instrument au foyer Cassegrain du T193. Ce service d’observation sert la communauté astronomique Française des programmes nationaux et des programmes Européens Opticon (15 nuits/semestre).

Contact local : Isabelle Boisse / Hervé Le Coroller
Responsable ANO3 : Auguste Le Van Suu

ANO4 - Relevés

ANO4-CHEOPS (PYTHEAS OSU responsable)

La mission CHaracterising ExOPlanets Satellite (CHEOPS) est la seule mission pré-sélectionnée (19 octobre 2012) par l’ESA en réponse à l’appel à petite mission dans le cadre de Cosmic Vision, avec un tir prévu fin 2017. CHEOPS est une mission de suivi, définie pour détecter et caractériser des planètes de petite taille autour d’étoiles brillantes, par la méthode des transits. Le LAM contribue au Scientific Operation Center (SOC) de CHEOPS. Le SOC sera installé et opéré à Genève, et le LAM est responsable du Work-Package (WP) « Réduction des données » avec une participation du CAUP (Portugal). Ce WP a pour but de fournir des courbes de lumière calibrées et prêtes pour les analyses scientifiques à partir des images brutes fournies par l’instrument.

Avec un tir qui devrait avoir lieu entre décembre 2018 et mars 2019, les tâches de services proposées sont :

  • la préparation de la phase de validation sur le ciel ;
  • l’ajustement du logiciel avec les données réelles, acquises lors de la recette en vol et des premiers mois d’opérations scientifiques ;
  • les optimisations, voire l’implémentation, de certaines configurations d’observations après les premiers mois d’observation ;
  • le suivi de l’instrument sur le long terme et les mises à jour correspondantes du pipeline.

Contact local : Magali Deleuil
Contact national ANO4 CHEOPS : Magali Deleuil (LAM)

ANO4-Euclid survey (PYTHEAS OSU partenaire)

Euclid est une mission spatiale de l’ESA, co-financée par les agences nationales (CEA, CNES, et CNRS en France). Dédiée à l’étude de l’accélération de l’expansion de l’Univers, Euclid conduira un sondage systématique de 15000 degrés carré en imagerie (visible, NIR) et en spectroscopie. Euclid a été sélectionné par l’ESA en Octobre 2011 comme la mission M2 du programme Cosmic Vision. Le lancement est prévu depuis Kourou en 2020. La France est particulièrement impliquée dans Euclid, avec la responsabilité de l’ensemble du projet, la coordination de plusieurs groupes scientifiques, la responsabilité du spectrographe infrarouge NISP, la responsabilité de plusieurs modules du segment sol. Le LAM est fortement investi dans la préparation des relevés à venir sur Euclid et accompagnant Euclid.

Les tâches de service proposées sont :

  • définition du sondage, conception, développement, tests, validation, et livraison des logiciels associés à la modélisation, à l’optimisation et à la conduite du sondage ;
  • développement des simulations permettant de tester les logiciels et des simulations de performance end-to-end d’Euclid ;
    définition, coordination et préparation des relevés sols (imagerie visible, spectroscopie) ;
  • développement, intégration, test et validation des logiciels et des pipelines dans l’environnement du Segment Sol Scientifique : Organisation Units (OU) et Science Data Center France (SDC-France DEV) ;
  • production et validation des données en phase d’opération dans l’environnement du SDC-FR-PROD,
  • développement des outils de data mining permettant l’exploitation scientifique optimale.

Contact local : Olivier Le Fèvre
Responsable national ANO4 Euclid : Yannick Mellier (IAP)

ANO4-WEAVE (PYTHEAS OSU partenaire)

WEAVE est un spectrographe multi-objet à très grand champ pour le William Herschel Telescope (WHT), qui opèrera dans la période 2019-2024. WEAVE est la pierre angulaire de l’accompagnement spectroscopique au sol de la mission Gaia dans l’hémisphère Nord ainsi qu’un projet énergie sombre de prochaine génération mesurant les oscillations baryoniques acoustiques (BAOs) via le milieu intergalactique sur la ligne de visée des quasars. La France (CNRS/INSU) a rejoint officiellement le projet en 2015, ouvrant ainsi la collaboration à toute la communauté française. Au moins 70% du temps d’observation sur le WHT sera réservé pour ce projet pendant 5 ans, c’est-à-dire au moins 8.5 millions d’heures-fibres. Le projet offre les deux modes d’observation : un mode à basse résolution spectrale (R=5 000) et une couverture spectrale de 370-1000 nm et un mode à haute résolution spectrale (R=20 000) dans deux domaines spectraux plus limités. Les relevés prévus pour WEAVE incluent d’autres composantes importantes comme le suivi optique des relevés LOFAR, une composante amas de galaxies, et une composante stellaire. Le relevé des quasars (WEAVE-QSO) permettra de caractériser la toile cosmique, le milieu circumgalactique et de mesurer les paramètres cosmologiques.

La tâche de service WEAVE au LAM concerne l’optimisation globale des différents relevés et plus spécifiquement le soutien du relevé WEAVE-QSO. Le relevé WEAVE-QSO fait suite au relevé BOSS/eBOSS et coïncidera avec le relevé DESI dont il sera très complémentaire. Ce relevé WEAVE produira 400,000 spectres de QSOs à grand redshift.

Pour 2018-2019, les tâches de service proposées sont :

  • Gestion du relevé. Liaisons dans WEAVE (entre WEAVE-QSO, le relevé d’Archéologie Galactique et le relevé de galaxies LOFAR) et à l’extérieur de WEAVE (avec J-PAS et Gaia pour les cibles).
  • Sélection des cibles (basées sur J-PAS et Gaia).
  • Préparation des catalogues : identification et redshifts de quasars, identification des BALs et identification des DLAs.
  • Configuration des fibres et stratégie d’exécution (tiling). Mise en priorité et partage des fibres dans les champs en commun avec le relevé d’Archéologie Galactique et le relevé de galaxies LOFAR.
  • Contrôle de qualité des spectres. Initialement préparation et analyse des mocks puis analyse des données une fois le relevé en cours.

Contact local : Matthew Pieri
Responsable national ANO4 Weave : Vanessa Hill (OCA)

ANO4-JWST "Deep extragalactic Legacy Surveys"(PYTHEAS OSU partenaire)

Le James Webb Space Telescope (JWST) est développé par l’Administration Nationale de l’Aéronautique et de l’eSpace (NASA), l’Agence Spatiale Européenne (ESA) et l’Agence Spatiale Canadienne (CSA). Son lancement est prévu fin 2018, et la mission durera au minimum cinq ans, avec un objectif de dix ans. Le JWST est doté d’un miroir primaire de 6.5 m de diamètre, et de quatre instruments : NIRCam, une caméra en infrarouge proche (0.6 - 5 μm) ; NIRSpec, un spectrographe multi-objets en infrarouge proche (0.6 - 5 μm) ; MIRI, une caméra et un spectrographe en infrarouge moyen (5 - 28 μm) ; et NIRISS, une caméra et un spectrographe sans fente en infrarouge proche (0.6 - 5 μm).
Le temps d’observation sera partagé entre temps garanti et temps ouvert. Le temps ouvert fera l’objet d’appels annuels à propositions et il comprendra des programmes-clés. Les instruments ont été conçus pour répondre notamment à des questions majeures dans les domaines de la cosmologie et de l’évolution des galaxies. De par ses performances exceptionnelles (comme de la spectroscopie à la magnitude >30), cet observatoire spatial va avoir un impact considérable sur (1) la première génération d’étoiles dans les galaxies primordiales, (2) l’assemblage des galaxies au cours de leur évolution. La communauté française, qui participe aux programmes de temps garanti via l’ESA (dont la part est de 15%), participera aux relevés extragalactiques profonds en temps ouvert, autour desquels elle se fédère au travers d’un Service National d’Observation (SO).
Trois Observatoires des Sciences de l’Univers (OSU) composent cet ANO et proposent chacun, de manière concertée et avec ses expertises propres, des tâches de service pour la communauté française. L’Observatoire de Lyon (OSUL) est l’OSU coordinateur du service (avec le responsable national au CRAL-UMR5574), et les deux OSU partenaires ; l’Institut d’Astrophysique de Paris (IAP-UMR7095) et l’Institut Pythéas (avec le responsable local au LAM-UMR7326). Ce service regroupe les OSU acteurs majeurs français dans JWST, avec une contribution importante au développement des instruments et des outils logiciels.

Le Service a pour objet tous les volets techniques de la préparation, la mise en œuvre, l’exploitation et le suivi des relevés profonds. Il s’agira de définir l’architecture de l’ensemble des champs profonds, de réaliser des simulations pour optimiser la stratégie d’observation et pour caractériser les biais d’analyse, d’organiser le suivi avec d’autres instruments, de générer des catalogues de paramètres physiques avec leurs incertitudes. De manière coordonnée, régulière et standardisée, le SO mettra rapidement à disposition de la communauté l’ensemble des données simulées et observées, outils, biais d’analyse et catalogues à valeur ajoutée, qui sont utilisés et produits par les tâches de services effectuées dans chaque OSU. Les délivrables de l’ANO4 seront accompagnés d’une documentation détaillée et diffusés via les bases de données nationales (CDS, CeSAM/Aspic).

Le LAM propose les tâches de service suivantes :

  • Evaluer les performances d’observations : nombre de galaxies attendues à différents redshifts, méthodes d’identification (bandes photométriques, et profondeurs nécessaires pour identifier des galaxies par la technique des redshifts photométriques et/ou des sélections multi-couleurs).
  • Définir la stratégie des sondages : volumes nécessaires et variance cosmique, combinaison des différents instruments et mode parallèle, sélection des champs, données ancillaires.
  • Préparer et suivre les observations : définition des séquences d’observation, suivi des observations obtenues et contrôle qualité, téléchargement des données produites au STScI.
  • Traiter les données : mesures photométriques dans les différentes bandes,
    mesures spectroscopiques (redshifts, intensités et largeurs équivalentes de raies).
    Elaboration des catalogues combinés : catalogues photométriques cross-identifiés,
    redshifts photométriques, catalogues spectroscopiques et données photométriques associées.

Ces tâches utiliseront les outils comme ALF, AMAZED, LePhare, GOSSIP.

Contact local : Olivier Le Fèvre
Responsable national ANO4 JWST : Laurence Tresse (OSU Lyon)

ANO5 - Centres de traitement, d’archivage et de diffusion de données

Le SO5/CeSAM est labelisé en tant que centre d’exertise régional. Il regroupe toutes les activités menées au LAM de traitement, analyse, archivage et distribution des données de programmes d’observations de grande ampleur (VVDS, zCOSMOS, VIPERS, VUDS, CoRoT, Herschel, etc.), dans le but de les mettre à disposition de la communauté. Le Centre permet de produire des données à forte valeur ajoutée, via le développement ou l’intégration de logiciels spécifiques, en particulier dans le domaine de la spectroscopie extragalactique, mais aussi dans le domaine de l’analyse temporelle. Le Centre met également à disposition de la communauté scientifique des outils génériques et/ou spécifiques développés dans le cadre de projets scientifiques et compatibles avec les standards de l’Observatoire virtuel (OV), (VOTable, SSAP, SIAP, ConeSearch, Connexion SAMP). Il en assure aussi la pérennité et l’accessibilité à toute la communauté internationale, en étroite collaboration avec le Centre de Données de Strasbourg (CDS). Le SO5/CeSAM contient deux services SO5 labelisés (ASPIC et GAZPAR).

ANO5-ASPIC (PYTHEAS OSU responsable)

Archive of Spectrophotometry Publicly available In Cesam (ASPIC) utilise l’expertise technique reconnue du LAM et du CeSAM de mise à disposition d’outils et de valeur ajoutée sur données à la communauté scientifique pour les programmes massifs de spectroscopie/photométrie sur des zones du ciel stratégiques. Cette approche « Sky Sweet Spots » devient en effet courante pour les grands sondages actuels et futurs qui se concentrent sur de telles zones stratégiques de façon à optimiser le retour scientifique. Dans ce cadre, le LAM est leader ou participe à de nombreux sondages profonds majeurs comme le VVDS, zCOSMOS, VIPERS, VUDS, EUCLID, ou encore PFS. Cela démontre le niveau d’expertise et de reconnaissance internationale du LAM dans ces domaines. Dans chacun de ces sondages, Le CeSAM a un rôle majeur : en charge de la mesure des redshifts, du pipeline de validation, et de la production des spectres 1D.

Valeurs ajoutées :
La partie la plus visible de la valeur ajoutée tient dans les paramètres physiques qui peuvent être déduits des données disponibles au moyen des outils du service GAZPAR (e.g. redshifts, masses stellaire, taux de formation d’étoiles : voir document GAZPAR). Elles sont déduites de l’analyse des distributions d’énergie spectrale sur la base de la photométrie multi-bande ou de la spectroscopie. Toutefois, l’ordre zéro avant d’atteindre ces paramètres avancés est :

  • l’association des catalogues de spectres sur les images disponibles
  • l’association de ces images à diverses longueurs d’onde entre elles (relativement aisée si la résolution spatiale est homogène, beaucoup plus ardue pour l’association de données optiques avec des données UV ou IR où la résolution spatiale relative peut atteindre un facteur 10). Ces deux points sont également fournis en sortie du service ASPIC à travers la photométrie standardisée au format des outils GAZPAR et peut permettre à tout utilisateur ASPIC d’y appliquer ses outils personnels.

Résumé du fonctionnement :

  • ASPIC propose, après avis du comité de pilotage du service mis en place, à tout programme spectro- photométrique similaire, même de plus petite ampleur, de pouvoir produire et mettre à disposition de la valeur ajoutée. Cette valeur ajoutée scientifique sera produite via l’accès à des outils spécifiques, par un service d’observation associé (GAZPAR http://gazpar.lam.fr/).
  • Un des aspects majeurs du service ASPIC est également la mise au format automatique des catalogues d’entrée pour utilisation directe par le SNO GAZPAR, de façon transparente pour l’utilisateur.
  • La mise à disposition finale se fait à travers un environnement dédié (ANIS) avec de hauts niveaux de service.
    Ce service s’adresse en premier lieu à tout sondage extragalactique (français via le PNCG, mais également international), mais peut sans peine trouver une application directe dans les sondages stellaires (PNPS ou international).

Les tâches de service proposées sont :

  • apport de valeur ajoutée pendant et/ou après la période d’exploitation de la mission ou du programme d’observation, à travers le CeSAM et ses infrastructures et environnements de mise à disposition de données, développées dans le cadre de projets scientifiques ou dans le cadre de l’Observatoire Virtuel (OV).
  • contrôle des données en amont,
  • ingestion des données dans la base,
  • tests finaux avant mise en ligne,
  • mise à disposition de données et valeurs ajoutées finales.

Contact local : Christophe Adami
Responsable national ANO5 ASPIC : Christophe Adami

ANO5-GAZPAR (PYTHEAS OSU responsable)

Le service GAlaxy photometric redshifts (Z) and physical PARameters (GAZPAR) propose de produire les redshifts photométriques et les paramètres physiques de galaxies à partir de catalogues photométriques multi-longueurs d’onde fournis par l’utilisateur. Ce service repose actuellement sur plusieurs logiciels publics, "Cigale", "Le Phare" et "Beagle". "Hyperz" est en cours d’intégration au service. Ces codes utilisent des techniques d’ajustement de Distribution d’Energie Spectrale (SED) exploitant les données disponibles de l’ultraviolet à l’infrarouge lointain et en modélisant la SED des différents composants d’une galaxie (étoiles, gaz, AGN, poussières). Pour chaque objet d’un catalogue le service propose la détermination du redshift photométrique, une classification par type étoile/galaxie/QSO ainsi que les principales caractéristiques physiques des galaxies (masse stellaire, taux de formation d’étoiles, atténuation, luminosité infrarouge, ...) Les distributions de probabilité associées sont également fournies, ainsi que les fichiers de configuration utilisés et les résultats de nombreux tests de qualité. Via le CeSAM, une interface web permet aux utilisateurs de déposer leurs catalogues, et un soutien personnalisé est offert aux utilisateurs qui souhaitent faire leurs propres mesures.

Les tâches de service proposées sont :

  • maintenance et évolution de l’interface utilisateur-service ; analyse des catalogues d’entrée et processing ; établir et fournir les catalogues de sortie ainsi que les divers diagnostiques de qualité ;
  • maintenance et évolution des codes selon les suggestions des utilisateurs (développement de modules spécifiques, comme par exemple, émission X, couplage avec évolution chimique, etc.) ;
  • soutien aux utilisateurs exploitant eux-mêmes les codes, à la fois pour l’installation et le fonctionnement du logiciel ;
  • lien entre GAZPAR et les autres SNO tel que ASPIC et Euclid

Contact local : Olivier Ilbert
Responsable national ANO5 GAZPAR : Olivier Ilbert

ANO5-SPHERE/TDB (OSUG OSU responsable)

Le centre de données SPHERE Data Center comprend deux composantes formant un centre de référence sur l’imagerie haute dynamique. Il est constitué d’un centre de traitement de données (CT, infrastructure à Grenoble) et une base de données des cibles observées et résultats associés (Target Data Base, TDB, infrastructure à Marseille). SPHERE-DC est opéré par l’OSUG, l’OCA, Pytheas et l’Observatoire de Paris.

Il existe deux besoins constituant une tâche de service complète :

  • le premier concerne une participation obligatoire pour le traitement des données (import des données, réduction des données systématiques et à la demande), auquel peuvent être assorti la participation à d’autres aspects des opérations du service (suivi des opérations de transfert de données CT-TDB, communication sur le SNO, documentation, suivi et correction des outils de réduction, ...) ;
  • le second concerne un besoin de développement des outils actuels pour renforcer et étendre les services proposés : polarimétrie, proposition de nouveaux outils TDB, suivi de l’instrument, évolution de la chaîne de réduction, constitution de bibliothèque de référence en imagerie, veille technologique, ...

Contact local : Hervé Le Coroller
Responsable national ANO5 SPHERE/TDB : Nadège Meunier




© LAM - Laboratoire d’Astrophysique de Marseille

Pôle de l’Étoile Site de Château-Gombert
38, rue Frédéric Joliot-Curie 13388 Marseille cedex 13 FRANCE

Tél : +33 4 91 05 59 00
Fax : +33 4 91 62 11 90