lam25 lam2 lam1 lam3 lam4 lam5
Accueil | Annuaire | English | Intranet | Webmail | Dircom |
Accueil > Intranet > Ancienne Rubrique > Cosmologie

 Bases de Données



LE VIRMOS VLT Deep Survey est un sondage spectroscopic qui fournira une image complète de galaxie et structurera la formation sur une très large gamme de redshift (0 < z < 5) plus de seize degrés(diplômes) carrés du ciel dans quatre champs séparés. Ce sondage ambitieux est possible grace aux instruments VIRMOS (VIMOS et NIRMOS) construit par le consortium franco-italien VIRMOS pour ESO-VLT. Le sondade sera effectué au cours de 120 nuits du consortium de temps garanti (nombre réel de nuits garanties a été baissé à 60 nuits par ESO en 2001) et contiendra un échantillon de 150,000 spectroscopic redshifts. Ce jeu de données unique nous permettra de tracer en arrière l’évolution de galaxies, des noyaux galactiques actifs et des groupes aux époques où l’Univers était une fraction (environ 20%) de son âge actuel. En production depuis 2002. (http://cesam.oamp.fr/vvdsproject/)


Le Cosmological Evolution Survey (COSMOS) est un sondage astronomique conçu pour explorer la formation et l’évolution de galaxies comme une fonction de temps cosmique (redshift) et l’environnement de structure de grande échelle. Le sondage couvre un 2 degré carré le champ équatorial de l’image par la plupart des télescopes spaciaux (Hubble, Spitzer, GALEX, XMM, Chandra) et un certain nombre de télescopes sol (Subaru, VLA, ESO-VLT, UKRIT, NOAO, CFHT et d’autres). Plus de 2 millions de galaxies sont détectées, couvrant 75 % de l’âge de l’univers. Le sondage COSMOS implique presque 100 scientifiques dans une douzaine de pays. En production avec une nouvelle interface graphique depuis 2011. (http://cencos.oamp.fr/hstcosmos/)


ZCOSMOS est un Grand Programme approuvé par l’ESO VLT. 600 heures d’observation sont utilisées pour effectuer un sondage des meilleurs redshift avec le spectrographe VIMOS sur le champ COSMOS pour rapporter des spectres pour :
  • environ 28,000 galaxies à 0.2 < z < 1.2 choisi pour avoir I_AB < 22.5 à un échantillonnage de 70 %.
    - environ 12,000 galaxies à 1.2 < z < 3 avec B_AB < 25 et choisi selon deux critères de sélection de couleur (B-Z) contre (Z-K) et (U-B) contre (V-R) à un échantillonnage de 70 %. En production depuis 2010.
    (http://cencos.oamp.fr/zCosmos/)


Le sondage DAFT/FADAS est un effort Franco-Américain (et international : Espagne, Italie, Brésil, Autriche, ..etc...) destiné à réaliser l’analyse combinée de données d’archive HST et de photométrie sol de manière à produire le plus grand sondage weak lensing / redshifts photométriques jusqu’à présent sur les lignes de visée d’amas de galaxies riches dans l’intervalle z = [0.4,0.9]. Le but premier est de réaliser une détermination géométrique de la nature de l’énergie noire au moyen de la tomographie des lentilles faibles de façon à constituer un échantillon d’entrainement pour les grands sondages futurs. De plus, les modèles de masse déduits pour les amas et le catalogue de redshifts photométriques et spectroscopiques feront de ce sondage une mine de renseignements à explorer dans le cadre de la recherche sur les amas de galaxies et sur l’évolution des galaxies. (http://cencos.oamp.fr/DAFT/)


L’amas de Coma est relativement proche et ceci a facilité des études très précoces. Au moyen de données CFH12K et Megacam collectées par notre équipe, nous avons maintenant une bonne idée statistique du comportement des galaxies les plus faibles de l’amas. Nous avons aussi collecté au CFHT et au VLT (VIMOS) des données spectroscopiques profondes dans le but de mieux caractériser encore les populations de galaxies faibles. La plupart de ces données sont accessibles par cette base qui continuera à être enrichie par les observations en cours. (http://cencos.oamp.fr/coma/)


Notre équipe a analysé l’amas hautement relaxé Abell 496, connu pour être très régulier à la fois dans les Xs et en optique, ainsi que d’un point de vue dynamique. Nos données couvrent un champ de vue assez large pour atteindre le rayon du viriel de l’amas et ainsi sonder une grande variété d’environnements. Notre motivation première était ainsi d’obtenir des fonctions de luminosité dans diverses régions de l’amas et de comparer ces résultats avec d’anciennes études. Cette base donne accés aux données que nous avons utilisé. (http://cencos.oamp.fr/abell/)





© LAM - Laboratoire d’Astrophysique de Marseille

Pôle de l’Étoile Site de Château-Gombert
38, rue Frédéric Joliot-Curie 13388 Marseille cedex 13 FRANCE

Tél : +33 4 91 05 59 00
Fax : +33 4 91 62 11 90