lam25 lam2 lam1 lam3 lam4 lam5
Accueil | Annuaire | English | Intranet | Webmail | Dircom |
Accueil > Département Technique > Service Optique > Projets > Points forts du passe

 Points forts du passe

Le Service Optique constitue depuis le démarrage en 1967 de l’ancien Laboratoire d’Astronomie Spatial, le LAS, le cœur du développement instrumental de l’astronomie marseillaise. Ses concepteurs et techniciens ont ainsi participe a la naissance de l’astronomie spatiale et, bâtissant sur ce passe, constitue aujourd’hui un pôle majeur, reconnu dans la France et dans le monde.



Herschel-SPIRE

Photomètre et spectromètre imageurs pour l’infrarouge lointain embarqué sur le télescope Herschel, lancé en 2009. Le Service Optique a été responsable de l’étude optique et a fourni les miroirs et leur alignement dans l’instrument.

COROT

Télescope photométrique à très grande précision pour la détection d’exo planètes par la méthode des transits, lancé en 2006. Le Service Optique était responsable de la conception et de la réalisation du télescope.

GALEX

Télescope spatial pour observation dans l’UV lancé par la NASA en 2003. Le Service Optique était responsable des grismes et leur monture.

Télescope Spatial Hubble (HST)

Conception du système optique et étalonnages de la Faint-Object Camera (FOC) en collaboration avec la société MATRA dans le cadre d’un contrat avec l’ESA. Aussi dans le cadre d’un contrat ESA, en collaboration avec les sociétés MATRA et Ball Aerospace, participation au programme COSTAR pour définir, réaliser et valider le système de correction des aberrations du HST.

Télescope infrarouge ISO

Réalisation des optiques et l’alignement du spectrographe à grands longueurs d’ondes (LWS), l’un des quatre instruments focaux équipant l’Observatoire Spatial Infrarouge (ISO) de l’ESA.

FUSE

Satellite de la NASA permettant de faire de la spectroscopie à haute résolution spectrale (20 000) dans l’UV lointain (de 905 à 1187 Å). Le Service optique a eu la responsabilité de définir, faire fabriquer, et tester quatre réseaux de diffraction de grande taille et à très haute densité de traits (environ 6000 traits par mm).

ODIN

Spectromètre acousto-optique développé par l’agence spatial suédoise. Le Service Optique était responsable d’études optiques et des tests et étalonnages optiques de l’instrument.



© LAM - Laboratoire d’Astrophysique de Marseille

Pôle de l’Étoile Site de Château-Gombert
38, rue Frédéric Joliot-Curie 13388 Marseille cedex 13 FRANCE

Tél : +33 4 91 05 59 00
Fax : +33 4 91 62 11 90